Qui sommes-nous ?

Le jeune entrepreneur

Monsieur AZONWADE Accotchayé Urbain Joël est le responsable de « CEMA-Bénin ». Avec un teint qui confirme ses origines africaines, AZONWADE Accotchayé Urbain Joël est aussi de cette race d’homme dotée d’un calme imposant. Manifestement soucieux de son développement et de celui de son pays au quel il se dévoue corps et âme, ses amis et proches vous le disent mieux que lui du reste. Mais il n’y a qu’à s’entretenir avec lui pour s’en convaincre.

Né en Décembre 1985 à Ouidah, il y est resté pour ses études primaires et une partie du collège. Après l’obtention du BEPC en 2003, il va poursuivre les études au Collège d’Enseignement Technique de Pobè (CET-POBE) pour obtenir le Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) en Mécanique Générale.Cette étape lui ouvre les portes du Lycée Technique de Bohicon pour obtenir le BAC F1.

Avec l’aide de ses parents et de la bénédiction divine le jeune lycéen va décider d’aller plus loin. Ainsi il va s’inscrire à l’Institut Universitaire de Lokossa (IUT-Lokossa) pour une Licence Professionnelle en génie Mécanique et Productique, Option Fabrication.

La grande partie des ateliers et centres de formation professionnelle, les lycées et collèges d’enseignement techniques du pays et de la sous-région l’ont reçu soit en qualité de stagiaire, soit en qualité d’enseignant.

En 2015 il part à ADOMARE en Italie (Palerme) pour suivre une formation en mécanique générale, montage d’usine et la soudure haute pression, navigation maritime.

Aujourd’hui, c’est un produit tout fini, qui maîtrise son métier et qui a décidé de s’installer dans son propre compte. Il a alors décidé de s’installer à Natitingou dans le département de l’Atacora pour exercer et apporter une innover dans le domaine qu’il connait bien.

Pourquoi s’installer à Natitingou ?

La ville de Natitingou est le chef lieu de l’Atacora (ancien découpage). C’est dans cette ville que se trouvait concentrées toute l’administration et toutes les grandes activités économiques du département qui comptait au départ 13 communes avant le dernier découpage du territoire qui sépare aujourd’hui le département de la Donga avec 04 communes, d’avec celui de l’Atacora qui compte 09 communes.

Si l’on considère soit l’ancien découpage, soit le nouveau découpage, une chose est de reconnaitre que l’Atacora et la Donga possèdent un potentiel économique non négligeable sur le territoire national. Sur ces territoires, sont aussi implantées de grandes machines et usines sans oublier les gros camions de transports dont la grande partie se trouve à Djougou dans le département de la Donga. Lorsque les propriétaires de ces engins ou de ces usines rencontrent une panne, ils sont obligés de se rendre soit à Parakou, soit à Cotonou pour une réparation à peine de 5.000 F CFA. Face à cette réalité parmi tant d’autres, nous avons décidé de nous déplacer et pour être proche de ces derniers en nous installant à Natitingou.

Aujourd’hui nous sommes fier de ce que nous faisons et remercions tous ceux qui nous font confiance et invitons les autres à ne pas hésiter pour travaux concernant :

  • La Conception Et Entretien Des Machines Agricoles
  • Tous Travaux De Mécanique Générale
  • La Soudure Haute Pression
  • Les Charpentes Métallique
  • Les Tanks De Stockage
  • Les Montage d’usine
  • La Maintenance Générale
  • La Vente Des Pièces Caterpillar
  • La Vente Des Lubrifiants
  • Les Pneumatiques
  • La Confection De Tuyaux Flexibles Hydraulique
  • La Location D’engins De Btp Et Diverses Prestations

CEMA-BENIN : C’EST LA SOLUTION A TOUS VOS PROBLEMES. VENEZ NOUS VOIR ET VOUS REPARTIREZ HEUREUX !